• Primion Security Solutions, pour des vols et atterrissages sécurisés

    Posted on janvier 19, 2018 by in Les vols

    Des frayeurs dans la vie, on en connaît souvent, qui plus est lorsqu’on est habitué à prendre régulièrement des vols. Les passagers du vol Tunisair, reliant les aéroports de Tunis-Carthage et Paris Orly, l’ont récemment appris à leurs dépens.

    Le 3 janvier dernier, les occupants d’un vol reliant Tunis à Paris-Orly ont vécu une mésaventure des plus effrayantes. Une heure après avoir décollé, l’avion qui les transportait a traversé pendant de nombreuses minutes une zone de turbulences, au point où les passagers se sont mis à imaginer le pire.

    Selon les propos d’un passager à bord, tout se déroulait comme d’habitude une fois que l’appareil a décollé. Après une heure de vol, le commandant de bord informa les voyageurs que l’avion venait de traverser le dessus de la France, successivement la Corse et Nice. Par ailleurs, il les informa sur l’altitude et la vitesse à laquelle l’avion volait.

    Toujours selon les dires du passager interrogé, ce désagrément a commencé quelques minutes environ après la distribution des repas. A ce moment, l’avion a viré sur 45 degrés, à droite et à gauche, puis a ensuite donné l’impression de se diriger tout droit vers le sol.

    Logiquement, face à un fait aussi inhabituel, les passagers ont tous été pris de panique, alors que tout était dans un désordre indescriptible à l’intérieur de l’appareil. Pour tous, le pilote avait perdu le contrôle de l’engin, ce qui expliquerait une descente aussi brusque que précipitée. Le passager en question estime que la traversée de la zone de turbulences a duré près d’un quart d’heure, avant que le pilote ne donne plein gaz au moteur, qui émit alors un bruit assez puissant.

    Après cette manœuvre, le vol a repris son cours normal pendant une quinzaine de minutes, avant que le même scénario ne se répète ; cette fois-ci, pour trois minutes, avec toutefois des turbulences, et donc des frayeurs, aussi saisissantes que celles survenues premièrement.

    Suite au retour à la normale des choses, le commandant de bord a pris la parole, expliquant que l’avion venait de traverser un trou d’air qui a échappé à la vigilance des radars, et que ses tours de contrôle au sol ne lui avaient pas fourni les informations nécessaires.

    Quoique les choses se soient stabilisées et que la suite du voyage fût paisible, le passager, un habitué de ce vol, a été scandalisé par les propos du commandant à l’arrivée, qui affirma comme à l’accoutumée : « Nous venons d’atterrir en toute sécurité à l’aéroport d’Orly, nous espérons que vous avez fait bon voyage ». Il qualifie « d’impardonnable » l’absence d’excuses de la part du commandant de bord, puisque de toute évidence, le voyage avait été tout sauf paisible.

    En outre, il affirme ignorer si la compagnie Tunisair n’avait pas à disposition les informations nécessaires avant que l’appareil ne décolle, ou si ce sont les tours de contrôle qui ont manqué à leur obligation de fournir au commandant les informations utiles en temps réel. Pourtant, il n’en demeure pas moins que parallèlement, les autorités françaises avaient fermé les aéroports de Nice et de Marseille, à cause des conditions climatiques peu favorables.

    Pour couronner le tout, le passager affirme qu’outre ces turbulences répétées, le vol avait déjà accusé, au départ de Tunis, un retard d’une heure et trente minutes.

    Point n’est besoin d’être un professionnel de l’aviation pour se rendre compte que, relatés tels quels, les faits vont clairement en défaveur de la compagnie Tunisair. Si cette dernière avait adopté les solutions Primion Technologie, elle aurait certainement évité ce désagrément à ses clients.

    Primion met à la disposition des professionnels de l’aviation, des dispositifs de sécurité pour prévenir tout risque avant, et pendant le vol. Primion Security Solutions est un panel de solutions telles que la gestion de controle d’accès, la gestion du temps et la sécurité intégrée.

    Grâce aux dispositifs proposés par Primion aux compagnies d’aviation, celles-ci peuvent bénéficier d’une méthode de controle d’accès efficace, et sans faille de sécurité. Les solutions Primion permettront donc de minimiser les risques et de limiter l’accès des zones de manipulation aux personnes non-autorisées. De telles mesures impliquent un accès sur contrôle d’identité des visiteurs, ainsi qu’une gestion des portes et du temps de travail des employés.

    En dehors du controle d’accès, grâce à Primion, il est aussi possible de protéger les bâtiments et les zones stratégiques afin qu’ils ne puissent être violés.

    Dans le cas d’espèce, les Solutions Primion auraient permis à la tour de contrôle de Tunisair d’identifier, à la base, les zones jugées risquées et dont le passage pourrait compromettre l’équilibre de l’avion. De fait, ces solutions servent à anticiper les risques. C’est dire qu’à part la gestion de controle d’accès, Primion Technologies joue un rôle de sentinelle, et permet de superviser les services de contrôle avant vol, et les services d’assistance en plein vol.

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *